deukfresplru

Lübbenau, Spreewald – un endroit de villégiature de réputation nationale

On suppose que les slaves dĂ©cidèrent il y a environ 1200 ans, d´établir un village Ă  l´endroit actuel de LĂĽbbenau. Ce n´est pourtant que dans un document datant de 1315  que la ville de LĂĽbbenau fut pour la première fois Ă©voquĂ©e, sous le nom d´« oppodium Â». Pour le professeur, et historien de la ville, Paul Fahlishc (1844-1930), l´évocation de LĂĽbbenau remonte cependant Ă  plus longtemps : Ă  1190 sous le nom de « Destinata Lusacia Â».

Des traces d´un peuplement slave ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques à proximité du château. En 1974, on trouva des traces d´un village sorabe datant du IX. siècle.

Au Moyen Age se dĂ©veloppèrent petit Ă  petit artisanat et commerce. Au XVIII. siècle, la majoritĂ© des habitants de la ville possĂ©daient le Braurecht (le droit de brasser de la bière) et certains brasseurs exportaient leur production jusqu´à Copenhague. C´est Ă  cette Ă©poque florissante que furent Ă©rigĂ©s la Postmeilensäule (1740), l´Eglise Saint Nicolas (la Nikolaikirche) sur la place du marchĂ© (1741) et  le château encore prĂ©sent de LĂĽbbenau (1817-20).

  La connexion au rĂ©seau ferroviaire, Ă  la ligne Görlitz- Berlin en 1866 permit l´expansion du commerce mais aussi du tourisme. Paul Fahlisch s´attela Ă  la promotion de la rĂ©gion et organisa la première excursion en Spreewald Ă  partir de Berlin. Les premières installations Ă©lectriques datent de 1905 et deux annĂ©es plus tard, fut inaugurĂ© l´embarcadère de la ville, aussi appelĂ© Landungsplatz (point d´amarrage). Dès cette Ă©poque, les bateliers se regroupèrent en association professionnelle (ce qu´on appellerait aujourd´hui des coopĂ©ratives). Puis, pendant les annĂ©es vingt, les AnnĂ©es Folles, la rĂ©gion devient un lieu de villĂ©giature des plus apprĂ©ciĂ©s par les berlinois. Plus de deux cents bateliers vivaient alors de ce tourisme croissant.

  Jusqu´en 1950, LĂĽbbenau garda cependant une image de bourg paysan, avec une population rĂ©duite et sans croissance particulière, entre 6000 et 8000 habitants. Puis, une centrale thermique au lignite ouvrit ses portes dans la ville Ă  la fin des annĂ©es 50 ; emplacement stratĂ©gique du fait de la proximitĂ© des champs de lignite et de la Spree. La ville s´étendit alors au sud, l´actuelle Neustadt (ville nouvelle), et du fait de l´installation croissante des mineurs et de leur famille, la population augmenta jusqu´ Ă  au chiffre de 23000 habitants dans les annĂ©es 70.

Ainsi LĂĽbbenau devient un centre Ă©conomique important dans l´ancienne RĂ©publique DĂ©mocratique d´Allemagne (RDA). Les mines Ă  ciel ouvert de lignite, dont on voit encore des traces aujourd´hui, occupaient alors plus des deux tiers des actifs de la ville. L´industrie de mise en conserve Ă©tait l´autre grand pĂ´le Ă©conomique Ă  l´époque. Il s´agissait non seulement, la mise en conserve des cĂ©lèbres cornichons de Spreewald, dont il est question dans le film Good Bye Lenin, mais aussi de choucroute, de radis de mer et autres lĂ©gumes. L´industrie touristique se concentre autour des coopĂ©ratives de bateliers. Ă€ l´étĂ© 1975, le nombre de touristes Ă  LĂĽbbenau dĂ©passa le million. L´activitĂ© touristique continua de se dĂ©velopper, sans grand bouleversement,  au sein du système socialiste, jusqu´en 1990.

La Chute du Mur donna lieu Ă  une importante reconversion de la rĂ©gion sur le plan Ă©conomique mais aussi social et Ă©cologiquee. La centrale thermique et les mines furent peu Ă  peu fermĂ©es, mettant les ouvriers au chĂ´mage. Les industries de conservation furent privatisĂ©es et peu restèrent ouvertes. Tout ce qu´il resta Ă  LĂĽbbenau alors Ă©tait l´activitĂ© touristique florissante. Entre-temps les possibilitĂ©s d´hĂ©bergement s´étaient fortement dĂ©veloppĂ©es. 

 

Que vous cherchiez un hôtel, une pension de famille, une maison de campagne, un appartement ou une chambre à louer, un emplacement de camping, vous êtes sûr de trouver votre bonheur à Lübbenau. De nombreux prestataires de services sont installés, comme des bateliers, des loueurs de canoë et autres loisirs. La nouvelle piscine (la Kristallbad) est le nouveau centre d´intérêt de la région. Ces nouveautés permanentes pour le bonheur et le plaisir de nos visiteurs font que Lübbenau méritera encore longtemps sa réputation de capitale de la Spreewald.


11.04.2007  Webmaster  Impressum  LĂĽbbenau